Hotel L'Escale Plage** en corse, balagne algajola
 
   
   
 
Hotel, chambre, aregno, plage        
Consultez nos services (création et hébergement de sites web)
 V2.0

Réservation

Date d'arrivée
 
Nombre de nuit(s)
Modifier / Annuler une réservation
       


Avant 1852, Algajola était par sa superficie, la plus petite commune de Corse.
Elle fut agrandie par l'ouest d'une partie du lieu-dit "Occi", appartenant à la commune de Lumio



Dominant le village, les premiers habitats correspondent aux sites préhistoriques et protohistoriques de Tepina-Cocani, et au site du mont Saint-Joseph où subsiste une chapelle en ruine (aucunes fouilles entreprises à ce jour).
Jadis, le port de "San Damianu" (petit port d'Algajola) abritait un port romain.
La tradition dit que Saint Paul y aurait accosté de retour d'Espagne. "San Damianu" est délaissé du VIème au XIIème siècle, date de la construction d'une tour utile aux pêcheurs et aux commerçants.
Vers 1475, l'ensemble prend un nouvel essor, d'abord sous l'influence de l'association la "Maôna" administrée par Lomellino, puis de l'Office de "San Giorgio".
Les premiers bâtiments furent construits à usage du "Luogotenente del Governatore" :
la forteresse, et le "Palazzo Publico"
L'agrandissement de l'église est réalisé vers 1603, période à laquelle le village d'Algajola connaît une véritable expansion.
Algajola était un point stratégique pour la colonisation des terres agricoles, un terminal maritime, et contrôlait l'ensemble les Podestats des Pièves de Balagne.
Son développement urbain se situe sur la seconde moitié du XVIème - début du XVIIème siècle.
Le port occupait, vers 1621-1627, le second rang des ports de Corse !
L'église-cathédrale "San Giorgio" (XVème) fut la résidence de l'évèque Alessandro Sauli de 1572 à 1576.
Elle renferme une "descente de croix", oeuvre picturale attribuée au Guerchin (Il Guercino -XVIIème), classée Monument Historique depuis 2004.
Algajola renfermait des entrepôts de marchandises diverses.
Elle sera dévastée et incendiée par les "Turchi" venant "di Biserta ed Algieri"
le 27 juillet 1643.
Le château d'Algajola (bâti sur l'emplacement de l'ancienne tour des Lomellino) est doté d'une terrasse et d'escaliers en granit conduisant aux oubliettes (appelées "gabbies", ce qui value le surnom de "gabiolla" à Algajola).
Aujourd'hui propriété d'un privé, il fut la résidence du "Luogotenente" chargé d'administrer la Balagne génoise jusqu'en 1764.
Source : Gjacumu Maria Martelli d'Algajola.
Haut de page
© 2000-2017, tous droits réservés à hôtel corse L´ESCALE plage**  -   Photos non contractuelles   -   Conditions de ventes